À propos - Anne Brun Atelier
15364
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-15364,qode-listing-1.0.1,qode-social-login-1.0,qode-news-1.0.2,qode-quick-links-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-13.0,qode-theme-bridge,bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive
 

À propos

À propos

Florence. New York. Paris. Tourrettes

 

Anne s’est formée à la dorure à la feuille dans des ateliers à Florence en Italie, à New York et à Paris où elle a restauré des bois dorés et participé à la création d’objets contemporains. Elle fonde ses créations sur ce savoir-faire traditionnel, et son utilisation particulière par chaque artisan

En 2015, elle ouvre un atelier de dorure à l’or fin à Tourrettes, son village natal, dans le Var. Elle y synthétise de manière personnelle les différentes techniques qu’elle a acquises.

 

Anne souligne la fragilité de matériaux végétaux et animaliers récoltés autour de son village et sur la côte méditerranéenne et les conserve sous une couche d’or inaltérable.

 

Elle choisit d’en faire des créations originales : compositions ou objets magnifiés, qui sont toutes des pièces uniques.

Sa passion pour la nature la conduit à se promener, à arpenter ces paysages de son enfance. Elle cueille, du printemps à l’automne, des végétaux humbles, mauvaises herbes, fleurs de murets et de bords de chemins : folle avoine, nigelle, nombrils et cheveux de Vénus, silène enflée ou ivraie, fougères, graminées, seigle, catananche, grande amourette…

 

Elle récolte dans ses balades des mues (exuvies) de libellules et de cigales, des scarabées, des lézards, des scorpions… des crânes et des ailes d’oiseaux, nids de guêpes et frelons, cornes de vache, oursins, gorgones… qu’elle magnifie.